Eliminatoires de la coupe du monde Russie 2018/ Cameroun 0 – Niger 0 : Le Mena fait match nul à Yaoundé ()

Après la douche froide subie sur ses propres installations du stade Général Seyni Kountché de Niamey (0 but contre 3) contre les Lions indomptables du Cameroun vendredi dernier, le Onze national du Niger a disputé hier au stade Amadou Ahidjo de Yaoundé le match retour contre l'équipe nationale du Cameroun. Contrairement à sa mauvaise production de Niamey, le Mena a tenu la dragée haute aux Lions indomptables, et a arraché le nul de 0 but partout à Yaoundé. C'est hélas une belle performance qui clos le parcours de l'équipe nationale du Niger dans ces éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018.

Car à l'issue de cette double confrontation, ce sont les Lions indomptables du Cameroun qui se qualifient pour le 3ème tour de ces éliminatoires. Comme il fallait s'y attendre, la correction de Niamey (3 buts à 0) a finalement ruiné les chances de qualification du Mena pour le prochain tour. La grande satisfaction qu'il faut tirer de la prestation d'hier sur la pelouse du stade Amadou Ahidjo, c'est que le Onze national du Niger a de sérieux atouts à faire valoir pendant les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2017. Devant le public camerounais très mobilisé pour ce match, le Mena a joué sans complexe pendant les 90 minutes de la rencontre. La défense qui a été le talon d'Achille de l'équipe lors du match aller à Niamey, s'est rachetée en réussissant à garder inviolés les buts de Daouda Kassali. Par contre, François Zahoui n'a toujours pas su trouver la bonne combinaison capable de faire vibrer les buts adverses. La solution Maazou Ouwo a largement montré ses limites pendant cette double confrontation nigéro-camerounaise. Cette attaque est d'une stérilité inouïe dès que l'adversaire est de taille. Et quand on sait que le Mena a des adversaires de la trempe du Sénégal qui l'attendent dans les éliminatoires de la CAN 2017, il y a de quoi chercher à constituer une autre attaque. C'est assurément le prochain défi que Zahoui doit impérativement relever s'il veut effectuer le déplacement de Libreville avec son équipe en 2017.
Oumarou Moussa
www.lesahel.org



Categorie: Sport
Source: Le Sahel
Date: 18/11/2015


Revue de Presse : Sport