Assemblée générale extraordinaire de validation des statuts et règlements intérieurs des futures fédérations Sportives Nationales : Poursuivre la collaboration sur des bases formelles et régulières ()

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Abdoul Karim Dan Mallan, a présidé, samedi dernier à l'Académie des Arts martiaux de Niamey, la cérémonie d'ouverture de l'Assemblée générale extraordinaire de validation des statuts et règlements intérieurs des futures fédérations sportives nationales. C'était en présence des membres du gouvernement, des cadres centraux et régionaux du Ministère de la Jeunesse et des Sports, des délégués des comités de gestion nationaux et régionaux et des invités. Il s'est agi au cours de ces assises de procéder à la validation des statuts et règlements intérieurs des futures fédérations sportives nationales conformément au décret relatif aux statuts types des fédérations sportives nationales, adopté en conseil des ministres du 25 Avril 2014
En prenant la parole à cette occasion, le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Abdoul Karim Dan Mallan a d'abord indiqué que l'Etat, les fédérations sportives nationales et les associations assurent le développement du sport au Niger, avec le concours des collectivités territoriales et des entreprises intéressées. A cet effet, il a rappelé que le ministre en charge des sports, assurant la tutelle de toutes les organisations et associations sportives évoluant sur le territoire national, s'applique à consolider des relations saines entre lui et le mouvement sportif, afin de développer de nouveaux partenariats et ainsi d'accroître l'efficacité et la responsabilisation générale du système sportif, de manière à promouvoir tous les avantages liés au sport et à assurer le développement harmonieux du système sportif dans notre pays.
Il a ajouté que «Notre défi est de poursuivre la collaboration sur une base formelle, régulière et continue, de manière à optimiser le système sportif en proie depuis quelques années, à une récurrence de crises ayant entraîné un dysfonctionnement des structures en charge de l'administration du sport au Niger : crises au sein des Fédérations elles-mêmes ; crises entre les Fédérations et les Clubs ; crises entre les Clubs et les Sportifs ; conflits répétés entre le Ministère des Sports et les Fédérations sportives nationales etc ... ».
Le ministre a également noté que toutes ces crises ont entraîné des conséquences néfastes sur le développement du Sport au Niger. Il a souligné que l'absence de structures fiables et les insuffisances au niveau des textes réglementaires sont, la cause des disfonctionnements structurels qui secouent le système sportif. Par ailleurs, M. AbdoulKarim Dan Mallan a rappelé que le 25 avril 2014, le Président de République, Chef de l'Etat, sur proposition du Premier ministre, Chef du gouvernement a signé un décret portant approbation des statuts types des Fédérations Sportives Nationales. «Ce décret est pris conformément à la loi 98-14 du 1er juin 1998, portant orientation, organisation et promotion des Activités Physiques et Sportives», a-t-il confié. Notons que la particularité de ces statuts types des fédérations sportives nationales est que, désormais les Assemblées Générales des fédérations réunissent avec voix délibérative, les clubs, les districts, les comités départementaux et les ligues régionales.
« L'objectif de mon département ministériel est de doter ces fédérations de textes de qualité, synonymes d'une bonne gouvernance au niveau de leurs structures dirigeantes. C'est pourquoi les textes régissant l'ensemble des fédérations sportives nationales doivent être conformes auxdits statuts » a-t-il notifié. Le ministre de la Jeunesse et des Sports a, enfin conclu que la mise en conformité des statuts des fédérations sportives nationales aux statuts types, peut servir de premier verrou pouvant empêcher de nombreux écarts qui transparaissent dans la gouvernance de ces structures.
Pour sa part, le Directeur général des Sports M. Abdoul Rachid Abdoul Baki a rappelé que le 14 janvier sur proposition de la direction générale des Sports, le ministre de la Jeunesse des Sports a pris la décision de retrait des délégations de pouvoir aux fédérations de Basket-ball, Cyclisme, Escrime, Judo, Karaté, Taekwondo, Tennis de table, Sport nautique et Tir à l'arc en application des dispositions des articles 12 et 13 de l'arrêté n°53 du 25 Avril 2012 portant délégation de pouvoir aux fédérations et groupements sportifs nationaux. Après le retrait des délégations de pouvoir à ces différentes fédérations, des comités de gestion ont été mis en place par le ministre des Sports. Ces comités ont en charge, dans un délai de six (6) mois de convoquer des Assemblées générales électives en vue de la mise en place de nouvelles instances. Ce délai a été prorogé d'une durée d'un mois par arrêté ministériel.

Laouali Souleymane(onep)



Categorie: Sport
Source: Le Sahel
Date: 15/06/2015


Revue de Presse : Sport