Ateliers de formation sur l'intégration des changements climatiques dans la planification locale ()

Du 19 octobre au 1er novembre 2015, le projet ''Régionalisation de l'Adaptation à Base Communautaire au Niger'' a organisé une série d'ateliers sur les risques liés aux changements climatiques et les options d'adaptation. Ces ateliers ont concerné les élus locaux, les organisations non gouvernementales et les organisations communautaires de base des sept (7) communes du projet situées dans les départements de Dakoro et Bermo.
Ce sont plus de cent-vingt (120) élus locaux et responsables des organisations non gouvernementales et communautaires qui ont été formés sur la démarche d'intégration des changements climatiques dans la planification locale, à l'issue des différents ateliers. Ces ateliers se sont déroulés dans les sept (7) communes d'intervention du projet ABC-Maradi. Il s'agit des communes d'Ajékoria, Azagor, Bermo, Dakoro, Gadabéji, Korahane et Roumbou. Chaque atelier a duré deux jours pendant lesquels les participants ont été sensibilisés sur les changements climatiques et formés sur la prise en compte de ces changements climatiques dans les documents de planification locale.

Cette série d'ateliers vise à renforcer les acteurs locaux de développement sur les outils et les informations nécessaires pour l'intégration de la dimension changements climatiques dans les documents de planification locale en général et les Plans de Développement Communaux (PDC) en particulier. En effet, les PDC ont été élaborés dans toutes les communes d'intervention du projet, mais la majorité d'entre eux ne prend pas en compte les aspects liés aux changements climatiques. La prise en compte de la dimension changements climatiques et son intégration dans les documents de planification permettra aux communes, entre autres, de planifier des initiatives et des stratégies au sein des Plans de Développement Communaux afin de parvenir à l'amélioration de la résilience des activités agro-pastorales, au développement des Activités Génératrices de Revenus (AGR) et au renforcement des capacités de tous les acteurs intervenant dans le processus. Les conseils municipaux et les autres acteurs ont ainsi besoin des informations et des outils nécessaires pour intégrer ces aspects dans les PDC.
Ces formations interviennent à un moment approprié car l'échéance des PDC de cinq des sept communes d'intervention du projet prévue pour fin 2015. Ainsi, ces communes vont bientôt rentrer dans le processus d'actualisation de leurs PDC. Cette session de formation permettra aussi aux organisations non gouvernementales et aux organisations communautaires de base d'intégrer la dimension changements climatiques dans leurs plans d'actions.
De nombreux modules ont été présentés et ont fait l'objet d'échanges entre les participants durant les sessions de formation. Ils ont porté principalement sur : (i) les causes et les conséquences des changements climatiques aux plan international et national ; (ii) les réponses aux impacts des changements climatiques: les stratégies d'atténuation et d'adaptation ; (iii) le guide méthodologique pour l'intégration de la dimension changement climatique dans les PDC et les différentes phases de l'intégration de la dimension changement climatique dans ces documents. Ces modules ont été dispensés par le Coordonnateur du projet M. Abdoulaye Issa, et les deux experts en suivi-évaluation, MM. Abari Boulama et Abdou Amadou.
A la fin de la formation, les participants ont formulé des recommandations à l'endroit du projet ABC – Maradi. Celles-ci demandent à : (i) appuyer les communes dans la révision de leurs PDC ; (ii) sensibiliser les femmes sur les bonnes pratiques de nutrition des enfants ; (iii) organiser un forum sur la gestion des parcours dans la haute vallée de la Tarka ; (iv) appuyer les communes, à travers les Volontaires des Nations Unies (VNU) du projet, à mettre en place un système d'archivage des données et informations.
Le projet ABC-Maradi est financé par le Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM), à travers le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Il est placé sous la tutelle du Secrétariat Exécutif du Conseil National de l'Environnement pour un Développement Durable (CNEDD) rattaché au Cabinet du Premier ministre. Ce projet a pour objectif de ''renforcer la capacité de réaction et d'adaptation des services administratifs et techniques de soutien aux communes pour permettre la génération d'une masse critique de résilience communautaire aux changements climatiques et de parvenir à une économie plus résiliente au climat dans la région de Maradi''. Il a démarré ses activités le 15 juin 2015 à Dakoro.
Au cours des mois de juillet et août 2015, le projet ABC - Maradi a formé les représentants des services techniques communaux, départementaux et régionaux, ainsi que des élus régionaux du département de Dakoro sur la même thématique de l'intégration des changements climatiques dans la planification locale.
Par M. Sidikou Baba Birmahamane

Expert en Communication Projet ABC – Maradi
www.lesahel.org



Categorie: Société
Source: Le Sahel
Date: 18/11/2015


Revue de Presse : Société