Cérémonie d'investiture du Président réélu Idriss Deby Itno, à N'Djamena (Tchad) : Le Président Issoufou Mahamadou y a pris part ()

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey, hier en début de soirée, de retour de N'Djaména (Tchad) où il a pris part à la cérémonie officielle de prestation de serment du Président élu du Tchad, SEM. Idriss Deby Itno. A sa descente d'avion à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey, le Chef de l'Etat a été accueilli au pied de la passerelle par le Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Brigi Rafini, avant d'être salué par les présidents d'institutions de la République, les membres du gouvernement, ainsi que plusieurs personnalités civiles et militaires.
La cérémonie d'investiture, marquée par 21 coups de canon, s'est déroulée dans la Salle de Conférence d'un des grands hôtels de N'Djamena, l'Hôtel Radisson Blu, en présence notamment de quatorze Chefs d'Etat africains et des représentants de Haut Niveau des nombreux pays amis. Outre SEM Isssoufou Mahamadou, on notait la présence, à cette prestation de serment, des Présidents de Guinée Equatoriale, d'Ouganda, du Soudan, du Rwanda, de la République Démocratique du Congo, de la Mauritanie, de la Guinée Conakry, du Ghana, du Mali, du Nigeria, du Burkina Faso, de la République Centrafricaine et du Benin. M. Deby a été réélu en avril 2016 dès le premier tour avec près de 60% des voix, rappelle-t-on.

Dans un discours d'investiture, après avoir prêté serment devant le Conseil Constitutionnel, le Président tchadien a adressé ses «sincères remerciements» aux Chefs d'Etat et de délégations étrangères qui ont « honoré de leur auguste présence cette cérémonie solennelle. ». « Votre présence qui me réjouit à titre personnel est la démonstration des liens étroits de fraternité qui existent entre vos pays et peuples respectifs, et le Tchad et les tchadiens », a-t-il affirmé.
SEM Idriss Deby Itno s'est engagé à «n'économiser aucun sacrifice» pour remplir toutes ses obligations et responsabilités envers le peuple tchadien, « qui a adhéré massivement à sa vision du futur et son programme » en vue du développement et de l'émergence du Tchad.
Cependant, le Chef de l'Etat tchadien a souligné que « l'unité des filles et des fils du Tchad constitue un déterminant décisif, voire exclusif», «devant l'ampleur des défis qui se dressent sur le sentier du progrès économique et social» et « face à la dureté des combats multidimensionnels que notre pays doit engager en vue de son émergence. »
«Je suis le Président de tous les tchadiens », a-t-il insisté, appelant ses compatriotes à adopter de « nouveaux comportements et un état d'esprit revisité» en vue de construire un « Tchad de l'Emergence». «Le Tchad de l'Emergence, c'est l'éclosion d'une nouvelle conscience », à savoir « conscience qu'il y a un patrimoine commun à protéger ; conscience qu'il y a un intérêt supérieur à défendre ; conscience qu'il y a une paix à préserver », a-t-il précisé.

Evoquant la situation du monde «instable» et de l'Afrique «confrontée à des nouveaux tourments de l'histoire », SEM Idriss Deby Itno a dit que son pays « doit poursuivre sa politique de solidarité active avec nos sœurs et nos frères qui subissent, à leur corps défendant, les affres de l'obscurantisme et de l'intégrisme barbare.»
Avant la cérémonie d'investiture, SEM Issoufou Mahamadou s'est entretenu avec ses homologues de Guinée Pr. Alpha Condé et du Burkina Faso SEM Roch Marc Christian Kaboré. Le Chef de l'Etat était accompagné, dans ce déplacement, de M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre,
Directeur de Cabinet du Président de la République.
Abdourahmane Alilou AP/PRN
www.lesahel.org



Categorie: Politique
Source: le sahel
Date: 09/08/2016


Revue de Presse : Politique