MESSAGE DE LA MINISTRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE A LA VEILLE DES EXAMENS DU BEPC : 78.800 CANDIDATS A LA CONQUETE DU BEPC, SESSION 2012 ()

Les candidats aux examens du Brevet d'Études du Premier Cycle affrontent aujourd'hui, les épreuves du BEPC session 2012. A cet effet, la ministre de l'éducation Nationale, de l'Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales, Mme Ali Mariama Elhadj Ibrahim a livré, hier, un message dans lequel, elle a remercié tous les partenaires de l'école pour leur contribution inestimable au déroulement de l'année scolaire.

 

Ils sont exactement au nombre de 78.800 candidats sur toute l'étendue du territoire national à la conquête du Brevet d'Études du Premier Cycle session 2012. Ces candidats sont repartis dans 261 centres d'examen : 73275 candidats pour le BEPC de l'enseignement traditionnel ; 5525 candidats pour le BEPC Franco-arabe. C'est le lieu, a dit la ministre de remercier les enseignantes et enseignants, titulaires et contractuels, appelés du service civique national, les syndicats des enseignants pour le sens de responsabilité et de sacrifice dont ils ont fait preuve tout au long de cette année scolaire.

A l'endroit des parents d'élèves, elle a particulièrement salué leur implication totale dans la gestion des établissements et dans le suivi des élèves. En ce qui concerne les préparatifs du BEPC, la ministre a précisé que l'État et tous ceux qui interviennent dans la chaine de préparation des examens ont rempli leurs obligations. S'agissant des présidents des centres d'examen, présidents des jurys de correction, secrétaires, surveillants et correcteurs, Mme Ali Mariama Elhadj Ibrahim leur a demandé de respecter les règles d'éthique et de déontologie. C'est assurément à ce prix, a-t-elle affirmé que « nos examens gagneront davantage en crédibilité ».

Elle a enfin attiré l'attention des candidates et candidats à ne compter que sur eux-mêmes, plutôt que de céder à la tentation de la facilité que constitue la fraude. En tout état de cause, toutes les dispositions ont été prises pour prévenir et sanctionner toute indélicatesse conformément aux textes en vigueur, a-t-elle conclu.



Categorie: Education
Source: Le Sahel
Date: 27/06/2012