Signature d'un accord de don entre le gouvernement nigérien et la Banque mondiale : Près de 9 milliards de F CFA d'Aide non remboursable du Gouvernement danois pour l'amélioration du climat des affaires ()

Le ministre d'Etat, ministre du Plan, de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire M. Amadou Boubacar Cissé et le représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko, ont signé hier après-midi une convention à travers laquelle, le Gouvernement danois met à la disposition du Niger une aide non remboursable d'un montant global de 18,28 millions de dollars US, soit environ 9 milliards de F CFA, dans le cadre de la mise en œuvre du Fonds Fiduciaire d'Appui au Climat des Affaires et à la Compétitivité.
Juste après avoir paraphé les documents de la convention, le représentant résident de la banque mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko a précisé qu'il s'agit d'un projet d'un montant total d'environ 18 millions de dollars américains, intégralement financé par un don du Gouvernement Danois et son exécution a été confiée à son institution. « L'objectif de ce fonds est d'améliorer les éléments critiques du Climat des Investissements tels que la problématique de la justice commerciale, l'accès au financement, la réduction des tracasseries routières, etc... Il vise aussi à renforcer la compétitivité des Petites et Moyennes Entreprises (PME) dans les Chaînes de valeurs Agricoles, Poivron, niébé et arachide, appuyées par le projet », a-t-il expliqué.

Aussi, le projet constitue un des volets essentiels du programme de soutien du Gouvernement Danois au Programme de Développement Economique et Social (PDES) et à l'Initiative 3 N, intitulé «Programme de Promotion de l'Emploi et de la Croissance Economique dans l'Agriculture», et vient compléter les activités soutenues par le Projet d'Appui à la Compétitivité et à la Croissance (PRACC) financé par la Banque mondiale, a souligné M. Siaka Bakayoko. Il a rappelé également les conditions de décaissement des fonds et de l'exécution du programme qui devra contribuer à l'atteinte des objectifs de croissance et de création d'emplois non seulement dans les secteurs appuyés mais également dans bien d'autres.
Intervenant à la suite du représentant résident de la Banque Mondiale, le ministre d'Etat, ministre du Plan, de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, M. Amadou Boubacar Cissé, a souligné « la solidité et la vitalité» de la coopération qui lie le Royaume du Danemark et la République du Niger. « Par ce don, le Royaume de Danemark honore ainsi l'engagement pris lors de la Table ronde de Paris, d'appuyer les efforts du gouvernement de la 7ème République dans la mise en œuvre de son Plan de Développement Economique et Social (PDES)», a relevé. M. Amadou Boubacar Cissé. Cette coopération danoise dont le ministre d'Etat, ministre du Plan, de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, a salué les bienfaits pour le Niger et sa population, touche plusieurs domaines, de l'économie nationale tels que le développement rural, l'hydraulique ainsi que la promotion de la bonne gouvernance.
«A travers ce financement, le Royaume du Danemark assure ainsi la continuité de sa présence auprès des populations nigériennes», s'est réjoui M. Amadou Boubacar Cissé, avant d'assurer le représentant résident de la Banque Mondiale que des dispositions idoines seront prises pour garantir une bonne exécution du projet en vue de l'atteinte des objectifs poursuivis.
Souley Moutari(onep)



Categorie: Economie
Source: Le Sahel
Date: 26/08/2015


Revue de Presse : Economie