Signature des contrats de prestation de services entre l'APBEF, l'APSFD-Niger et le Créditinfo Volo Garantir aux clients l'accès aux crédits dans des meilleures conditions ()

L'Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers (APBEF) et l'Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisées (APSFD) du Niger ont signé, le 31 août dernier à Niamey, des contrats de prestation de services avec Créditinfo Volo. Cette cérémonie qui a enregistré la présence des représentants de toutes les banques et établissements financiers du Niger s'est déroulée en fin de matinée, dans la salle de réunion d'ORABANK-Niger. Ont pris part à cet événement la représentante du directeur national de la BCEAO ; le président du Conseil d'Administration de Créditinfo Volo ; celui de l'Association Professionnelle du Système des Finances Décentralisées ; le directeur général de Créditinfo Volo ; ceux des Banques, Etablissements Financiers et Systèmes Financiers Décentralisés et de plusieurs invités.
Cette activité représente une étape importante du projet de mise en place du Bureau d'Information sur le Crédit (BIC) dans l'espace UEMOA. Elle entre ainsi dans le cadre de la préparation du démarrage opérationnel des activités de ce Bureau qui est un projet initié par la BCEAO suite à des évaluations qui ont été faites par la Banque Mondiale. Ce projet vient selon le président de l'Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers (APBEF) à point nommé, en réponse à une réelle nécessité d'évaluation du risque et sera profitable à plus d'un titre à tous les acteurs du système financier (aux établissements de crédit et systèmes financiers décentralisés et aux clients eux-mêmes).

Des cérémonies similaires, poursuit M. Moussa Hayatou, se sont déroulées simultanément dans les cinq (5) pays ayant déjà adopté la loi uniforme portant règlementation des Bureaux d'Information sur le Crédit dans les pays de l'UEMOA à savoir la Côte d'Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger et le Sénégal. Cette signature revêt une
urgence particulière car elle devrait permettre la réalisation des différents tests préalables au lancement des opérations du BIC prévu en septembre prochain. M. Moussa Hayatou a enfin adressé une motion de remerciement à Créditinfo Volo pour tous les efforts déployés constamment afin de permettre à chacun des établissements de pouvoir s'approprier ce projet, d'en faire une exploitation efficiente et d'en tirer le meilleur profit.
Pour sa part, le Directeur Général d'ORABANK- Niger M. Herver Borna a indiqué que ce Bureau permettra à leurs institutions d'améliorer le taux de remboursement de leurs adhérents et de mieux apprécier leur état d'endettement lors de l'octroi d'un crédit et par conséquent de prévenir le surendettement des clients. Quand au Directeur Général du Créditinfo Volo, il a souligné la mission du Bureau d'Information sur le Crédit qui est celle de fournir aux utilisateurs des services d'information sur le crédit, notamment les
services d'aide à la décision se rapportant à l'octroi de crédits, aux antécédents/rapport de crédit, au service de cotation, à ceux d'informations marketing et à d'autres informations sur la détection du risque de crédits autorisés en vertu de la loi uniforme portant réglementation de BIC dans les Etats membres de l'UEMOA.
Ce système de partage d'information sur le crédit a dit M. Adamou Sambaré est en mesure de traiter aussi bien des données positives (informations sur les encours de crédits par bénéficiaire, répartition sectorielle de ces derniers etc.) que celles négatives (montant des défauts de paiements, crédits radiés, nombre des défauts de paiements, rééchelonnement des crédits etc.) obtenues auprès des banques, des établissements financiers et dans le futur d'entités non bancaires.
Aïchatou Hamma Wakasso(onep)



Categorie: Economie
Source: Le Sahel
Date: 07/09/2015


Revue de Presse : Economie