Signature de l'échange de note de l'aide alimentaire KR 2015 entre le Niger et le Japon : Environ 2 milliards 450 millions de FCFA en appui à la sécurité alimentaire au Niger ()

La ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, Mme Kané Aïchatou Boulama, et l'ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon au Niger SEM. Kawamura Hirochi ont procédé hier matin, à la signature de l'échange de note de l'aide alimentaire KR du Gouvernement du Japon au titre de l'année fiscale 2015. Cette signature qui porte sur un montant de 490 millions de yens, soit environ 2 milliards 450 millions de FCFA, est la deuxième du genre après celle de juillet dernier. Elle fait partie des appuis annoncés par le Premier Ministre Shinzo ABE lors de la visite de travail du Président Issoufou Mahamadou au Japon.
La cérémonie de signature s'est déroulée en présence du représentant du ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé ; de celui de l'Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et des cadres du Ministère en charge des Affaires Etrangères. S'exprimant à cette occasion, la ministre en charge des Affaires Etrangères s'est réjouie de cette dynamique nouvelle de la coopération entre les deux (2) pays impulsée par la visite historique du Président de la République Issoufou Mahamadou au Japon. Ce don vient, selon Mme Kané Aïchatou Boulama, à point nommé, car il entre dans le cadre de l'Initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens). Cet échange de note, a-t-elle précisé, marque concrètement l'effectivité de ce don alimentaire annoncé par le Japon il y a de cela trois mois.

Mme Kané a, à cet effet, adressé une motion de remerciement à l'endroit du gouvernement japonais pour son souci de faire un suivi rapproché des instructions données par nos deux chefs d'Etat à savoir le Premier Ministre du Japon et le Président du Niger pour que les apports de cette coopération puissent être mis en œuvre le plus rapidement possible. Elle a aussi félicité la coopération japonaise qui en plus du domaine de la sécurité alimentaire et de l'agriculture en général, intervient dans deux autres secteurs importants et vitaux de notre économie à savoir la maîtrise de l'eau et l'éducation.
Pour sa part, l'ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon au Niger s'est félicité de la concrétisation des appuis de son pays en faveur du Niger, trois (3) mois après la visite du Président Issoufou Mahamadou. A travers cet appui, le Japon entend, selon SE. Kawamura Hirochi, contribuer à la réduction de la pauvreté afin de promouvoir la paix et la stabilité au Niger et dans la zone sahélienne. C'est l'objectif fondamental du soutien du Japon dans le cadre de sa politique générale de coopération. L'ambassadeur du Japon a par la suite souligné l'importance de ce don, qui dit-il, va permettre de combler l'écart existant entre l'offre et la demande en vivres et de contribuer à garantir la sécurité alimentaire en vendant le riz ainsi offert à un prix raisonnable sur le marché local. Les recettes de cette vente permettront de constituer un fonds de contrepartie qui servira à financer des projets de développement socio-économiques après consultation entre les deux (2) gouvernements.
Peu après la signature de cet échange de note par la ministre en charge des Affaires étrangères et l'ambassadeur, les deux délégations se sont retrouvées dans la salle de réunion du ministère pour passer en revue cette coopération. Au cours de ces échanges, les participants ont mis l'accent sur les priorités que le Niger souhaite mettre en avant dans le cadre de cette coopération.
Aïchatou Hamma Wakasso(onep)
www.lesahel.org
 



Categorie: Economie
Source: Le Sahel
Date: 29/09/2015


Revue de Presse : Economie