Commission de partenariat entre le Niger et le Luxembourg et signature du Programme Indicatif de Coopération (PIC III) 2016-2020 : Environ 44 milliards de francs pour le Programme Indicatif de Coopération (PIC III) ()

La ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, Mme Aïchatou Boulama Kané, et le ministre Luxembourgeois de la Coopération et de l'Action Humanitaire, M. Romain Schneider, ont mis à profit leur présence à New York, pour procéder, le 26 septembre dernier, à la signature du Programme Indicatif de Coopération (PIC) 2016-2020 entre les deux pays.
Ce Programme, qui est le troisième du genre, bénéficie d'un budget de 67 millions d'Euros, soit environ 44 milliards de francs CFA pour la période 2016-2020. Ce budget permet de financer les actions décidées d'un commun accord, conformément aux priorités de
l'Agenda de développement post-2015, notamment la Stratégie pour un Développement Durable et de Croissance Inclusive (SDDCI-Niger 2035) et le PDES 2016-2020.
Le Programme Indicatif de Coopération (PIC III), a pour objectif de contribuer au renforcement des capacités visant l'accélération d'une croissance inclusive, le développement social et la gestion durable des ressources naturelles dans un contexte de bonne gouvernance et de sécurité. Il se situe dans une perspective de continuité et de consolidation des acquis compte tenu de l'état d'avancement et de pertinence des programmes en cours dans le cadre du PIC II, au niveau des secteurs de l'enseignement de base et de la formation professionnelle, du développement rural, et dans le secteur de l'eau et de l'assainissement.

Les objectifs spécifiques qui sont ciblés à travers les axes prioritaires sont le développement agricole durable, l'amélioration de l'accès et la qualité de l'Education de base, l'augmentation d'une offre qualitative de formation professionnelle, en vue d'améliorer l'employabilité et l'insertion des jeunes et des femmes, et enfin l'amélioration du taux d'accès à l'eau potable et à l'assainissement de qualité.
Le genre, la gouvernance, l'environnement et le changement climatique seront également abordés de façon transversale tout au long de ce Programme.
C'est pourquoi, et au regard de la diversité des domaines de couverture et l'importance de l'enveloppe financière alloué à ce Programme Indicatif de Coopération 2016-2020, la ministre nigérienne des Affaires Etrangères et le ministre luxembourgeois de la Coopération et de l'Action Humanitaire se sont félicités de l'excellence des liens d'amitié et de coopération qui existent entre la République du Niger et le Grand-duché de Luxembourg.

Issoufou GUERO, MAE/C/IA/NE



Categorie: Economie
Source: Le Sahel
Date: 08/10/2015


Revue de Presse : Economie