Préhistoire

Environ a l'an 4000 av. JC, le Niger était une vaste étendue verte ou la vie était abondante et ou les chasseurs regnaient. A partir de 2500 av. JC, le Sahara a commencé a gagner du terrain, les terresse sont asséchées, repoussant les populations vers le sud. Au 1er siecle av. JC, ces peuples travaillaient deja les métal et avaient des organisations sociales développées.

Les grands Empires africains

Au milieu de la route trans-saharienne ou transitaient la marchandise (or, sel, esclaves) le Niger a connu une succession de grand empires africain. Un des premiers fut l'empire Kanem-Bornouqui s'est élevé entre le 10e et 13e siecle de notre ere, regnant pres du Lac Tchad, connaissant son apogée vers le 15e s.. Cet empire a survécu a l'arrivée de l'Islam pendant les 10 et 11e s., et est resté une puissance jusqu'au début du 19e s.. Entre le 14 et le 15e s. le Niger était sous le controle de l'Empire Islamique du Malijusqu'au débu du 15e s. ou il tomba sous l' Empire de Songhai qui controllait la région centrale du Niger jusqu'a la fin du 16e s. Au nord du pays dans les montagne de l'Air, ont migré les Touaregs vers le 11e s.. Enfin, le peuple haussa est venu du Nigeria vers le 17e s. s'installant du cote de Zinder.

Ci-contre la carte des empires africains (source: http://taikipercu.free.fr/culture/geo/)

La fin de l'époque précoloniale

Dans les années 1850, bien que l'esclavage était aboli dans la plupart des pays, il était toujours fort au Niger et au Tchad. Le sultan de Zinder, par exemple, faisait attaquer son village pour capturer des habitants et les vendre comme esclaves. La commerce d'or s'essoufflait a Agadez ou la ville est passée de 30000 habitants a seulement 3000, au profit des villes portuaires sous control portugais. En revanche, le commerce du sel était prospere, l'ocean ayant laissé place au désert.

L'ere coloniale

Les Francais sont arrivés au Niger a la fin du 19e s, ou ils ont rencontreé une forte résistance locale: dans la région dui Lac Tchad mais surtout face aux Touaregs dans la région de l'Air. On se rappelera surtout le massacre de Konni, l'épisode le plus honteux de la colonisation francaise. En 1922, le Niger devient une colonie francaise militarisee. L'arrivée du franc francais ont conduit les agriculteurs a chercher du travail en ville et la France a rapidement controlé tous les marchés. L'agriculture intensive a également perturbé l'éco-systeme faisant progressé d'autant plus le Sahara.En 1927, la colonie est administrée depuis Niamey, afin de diminué le pouvoir du peule haussa de Zinder. En 1946, la colonie devient territoire d'outre-mer.

L'indépendance

En 1958, le Général De Gaulle propose aux colonies francaises d'Afrique le choix entre:entrer dans la communauté francaise ou l'independance immédiate.Des milliers de votes se sont perdus de telle sorte que les Francais ont garder le Niger dans leur sphere d'influence. Le Parti Sawaba dirigé par Djibo Bakari ont fait campagne pour l'independance et le gouvernement a banni Bkari. Ainsi, en 1960, lorquwe l'indépendance arrive, seul le PPN, Parti Progressiste Nigérien dont le leader est Hamani Diori est représenté et gagne les élections présidentielles. En 1968-74, un scandal éclate, des stocks de nourriture sont découverts dans les résidence des ministres, c'est alors que le Lieutenant Colonel Seyni Kountché met fin a ce gouvernement par un coup d'état sanglant, pour établir un régime militaire.

L'apres - indépendance

En 1968, de l'uranium est découvert a Arlit et entre 1974 et 1979 les prix de l'uranium est multiplié par 5. Cependant, le cout de la vie ne cessait d'augmenter elevant leniveau de pauvreté. En 1987, Kountché meurt d'une tumeur au cerveau et est remplacé par son chef d'Etat major Ali Saidou. Ce dernier crée en 1989 le MNSD, Mouvement National pour une Société de développement et interdit les autres partis. C'est donc sans surprise qu'il gagnera les élections présidentielles de 1989. En 1990, de nombreuses manifestations etudiantes eclatent pour protester contre la politique a parti unique de Saidou. Elles déboucheront sur une confcrence nationale en 1991 a la suite de laquelle sera mis en place un gouvernement provisoir dirigé par Cheffou Amadou. Il faudra attendre 1993 pour que élection multipartis soit tenue nommant Mahame Ousmane le premier président haoussa du Niger. En Janvier 1996, l'armée reprend le pouvoir sous le commendement du Colonel Ibrahim Baré Maïnassara, qui se présentera aux prochaines élections qu'il remportera. En 1999, Baré est assassiné par le chef de la guarde présidentielle, le Major Daoud Mallam Wanke qui devient a son tour président. En Novembre 1999, Mamadou Tandja est élu avec 59% des voix.